Prix des lecteurs version e-book : c’est parti à Pontgibaud

16 oct

Les liseuses sont enfin mises en service depuis mi-septembre 2014, avec le prix des lecteurs qui s’achèvera mi-janvier 2015.

L’odeur du papier

9 livres sur 10 concourant dans ce prix sont téléchargés sur les 10 liseuses. Les débuts sont timides, seulement 5 liseuses sont en prêt.

Pour les plus indécis et les plus réfractaires, ce sont toujours les mêmes réflexions qui sont exprimées: froideur de l’électronique, manipulation trop complexe, et puis surtout « l’amour du livre papier, l’odeur de l’encre et du papier »…On constate ces réactions chez des personnes de 60 ans et plus.

Certains franchissent le pas de la lecture numérique

Pour les plus curieux et les plus enthousiastes, les avis sont positifs, encourageants et parfois très drôles : la liseuse est confortable, légère :

  • « le soir dans mon lit, je peux garder mes mains sous la couette » dit une lectrice ;
  •  » je ne tombe pas mon marque page » ;
  • « je peux grossir les caractères quand mes yeux se fatiguent » ;
  • Certains ont même l’impression de lire plus vite ;
  • Un petit bémol « elle n’est pas rétroéclairée »

Nous envisageons un petit questionnaire pour les lecteurs en fin d’expérimentation. En attendant, je vous recommande cher(es) collègues, la lecture en versions papier et e-book d’un savoureux roman de Paul Fournel « La liseuse » aux éditions P.O.L. Il n’est nullement question dans ce livre du tableau de Fragonard, mais bien de liseuse électronique. Pour en savoir plus: www.pol-editeur.com

Ecrire un commentaire